POUR L’EMPLOI, LES SALAIRES ET LE SERVICE PUBLIC !

mardi 15 mai 2018
par  FSU 67
popularité : 0%

Les mauvais coups pleuvent pour les services publics : suppressions de postes, rétablissement du jour de carence, compensation incomplète de la CSG, baisse des salaires, baisse des pensions, dégradation des conditions de travail et du service rendu aux usagers. Alors que le CAC 40 a dégagé près de 100 milliards de profits en 2017, la casse du service public se poursuit. Quand on réduit la dépense publique, on ferme des classes, des écoles, des centres d’information et d’orientation, des lits d’hôpital. …On supprime des profs, des soignants et des agents d’entretien. Et le pire est à venir ! Dans le cadre de la « CAP 2022 » le gouvernement prévoit un « plan de départ volontaire » (qui s’assimile à un plan social dans un contexte d’austérité), l’externalisation de certaines missions et le recours accru aux contractuels. Cela constitue une attaque contre le service public et contre l’emploi statutaire (garant de l’accès au service public sur tout le territoire). Après le succès des mobilisations du 10 octobre et du 22 mars, il s’agit d’amplifier le mouvement et d’imposer nos revendications à un gouvernement qui doit faire face à de multiples contestations. Au-delà du périmètre de la Fonction publique, les cheminots se mobilisent pour le service public du transport ferroviaire, les salariés des EHPAD dénoncent le manque de moyens, les étudiants manifestent contre la sélection à l’université et les retraités contre l’augmentation de la CSG qui se traduit par une baisse des pensions pour la majorité d’entre-eux. Ces luttes s’inscrivent dans une même logique de défense d’une société solidaire assise sur des droits collectifs. Alors que la France ne cesse de s’enrichir, les inégalités ne cessent de se creuser du fait de politiques anti-redistributives qui profitent aux plus riches (suppression de l’ISF et de l’exit tax). La théorie du ruissellement est un mythe, il s’agit bien plus d’évaporation (en témoigne les bénéfices records des sociétés du CAC 40 et les chiffres de l’évasion fiscale). Ce ne sont pas les dépenses publiques (pour les services publics) ou sociales (pensions et sécurité sociale) qui coûtent trop chers, mais les cadeaux consentis aux plus riches. C’est pourquoi la FSU appelle les collègues à se mobiliser massivement le 22 mai et poursuivra le travail engagé dans la perspective d’une convergence des luttes.

LES RENDEZ-VOUS EN ALSACE :
A STRASBOURG, MANIFESTATION A 14 HEURES PLACE KLEBER
A MULHOUSE, MANIFESTATION 10 H PLACE DE LA BOURSE



Contact

Coordination FSU ALSACE


FSU 67
Secrétaires départementaux Bas-Rhin :
END Gauvain et DELAYE Géraldine
4 rue de Lausanne
67000 STRASBOURG
Tél : 03 88 35 17 16
Mél : fsu67@fsu.fr


FSU 68
Secrétaire départemental Haut-Rhin :
KOELBLEN Jean-Marie
19 boulevard Wallach
68100 MULHOUSE
Tél : 03 89 64 16 61
Mél : fsu68@fsu.fr
Trésorière :
HALDRIC Joëlle

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

6 septembre 2017 - Découvrez le « Petit guide de résistance à la loi Travail XXL »

Pour permettre aux citoyen·ne·s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face au projet de loi (...)